Une première française pour le festival Afropunk.
Paris, mai 2015

C’était en mai 2015 au Trianon, le festival américain Afropunk débarquait pour la première fois à Paris. Dépeint par le New York Times comme « le festival le plus multiculturel des États-Unis », l’événement se délocalisait pour la première fois hors du territoire américain le temps d’un week end.
Portrait d’Afropunk, un festival mais surtout un mouvement noir alternatif.
Réalisé par Chayet Chiénin
Co réal : Manon Tarasconi
Image : Manon Tarasconi, Odran Dune, Datis Balai, Benjamin Carrion
Montage : Manon Tarasconi, Alexis Le Grand

Une première française pour le festival Afropunk.
Paris, mai 2015

C’était en mai 2015 au Trianon, le festival américain Afropunk débarquait pour la première fois à Paris. Dépeint par le New York Times comme « le festival le plus multiculturel des États-Unis », l’événement se délocalisait pour la première fois hors du territoire américain le temps d’un week end.
Portrait d’Afropunk, un festival mais surtout un mouvement noir alternatif.
Réalisé par Chayet Chiénin
Co réal : Manon Tarasconi
Image : Manon Tarasconi, Odran Dune, Datis Balai, Benjamin Carrion
Montage : Manon Tarasconi, Alexis Le Grand